VOUS ÊTES PRATICIEN(NE) ET VOUS SOUHAITEZ DEVENIR COLLABORATEUR ?

- naturopathie - ostéopathie - sophrologie - hypnothérapie - diététique - infirmière - réflexologie - psychothérapie -

- phytothérapie - iridologie - ostéopathie - aromathérapie - homéopathie - médecin - spécialiste - 

POURQUOI DEVENIR COLLABORATEUR CHEZ THERAPIE NATURELLE

L’intelligence collective permet de progresser plus rapidement et d’accomplir plus de tâches que le travail individuel, c'est pourquoi plusieurs cerveaux valent mieux qu’un. En associant les compétences, les savoir-faire et les expériences de plusieurs praticiens, nous encourageons l’efficacité pour les patientèles.

 

« Le travail collaboratif est un mode de travail non hiérarchisé dans lequel des praticiens mettent en commun leurs compétences afin d’atteindre un objectif commun. »

 

Cette coopération est rendue possible grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Des outils devenus indispensables car ils permettent de maximiser le professionnalisme des praticiens impliqués dans le projet, même pour celles qui travaillent à distance. Le travail collaboratif privilégie la communication, les échanges et le partage de connaissances. Sans hiérarchie, tous les collaborateurs sont placés au même niveau. Chacun peut donner son avis et soumettre ses idées, les rapports sont horizontaux et la responsabilité est collective. Le travail collaboratif favorise les échanges entre les différents praticiens et contribue à l’amélioration de l’expérience patientèles.

 

LES AVANTAGES DU TRAVAIL COLLABORATIF CHEZ THERAPIE NATURELLE :

 

1. Gain de temps.

 

Au travail, le temps est une ressource précieuse. Avec le travail collaboratif, vous allez assurément gagner du temps. Grâce à la centralisation de toutes les données et tous les documents sur une seule et unique plate-forme à laquelle tous les collaborateurs concernés ont accès. Ainsi, vous ne perdez plus de temps à chercher un document ou à demander une information. Tout est facilement accessible et disponible en quelques clics.

 

2. Plus de flexibilité et de réactivité.

 

Tout projet doit faire face à son lot de changements et d’imprévus. La collaboration et le travail d’équipe permettent d’être plus réactif et plus souple en cas de changement soudain. Les collaborateurs voient alors ces changements comme des défis à relever. Grâce aux outils facilitant le travail collaboratif, les équipes peuvent travailler de n’importe où et n’ont pas besoin de se déplacer sans cesse. En plus du gain de temps que cela génère, les collaborateurs peuvent également mieux concilier vie privée et vie professionnelle, ce qui a un réel impact sur leur bien-être au travail et leur motivation.

 

3. Amélioration de l’ambiance au travail.

 

En travaillant ensemble, chacun apprend à mieux connaître ses collègues. Cela permet de créer du lien, d’améliorer les relations et d’apprécier le travail de chacun. La confiance s’installe et l’atmosphère est agréable et détendue. Une véritable cohésion et un esprit d’équipe se développent et les conflits sociaux diminuent.

 

4. Partage de connaissances.

 

Le travail collaboratif encourage des praticiens d’horizons et d’expériences différents à travailler ensemble et à s’entraider. Chacun peut alors mettre son savoir, son talent et ses compétences au service du groupe, de proposer de nouvelles idées et de dénouer des problèmes délicats. Le travail collaboratif est enrichissant car il est basé sur le partage et l’échange et permet à chacun d’apprendre de nouvelles compétences et de nouvelles méthodes de travail.

 

5. Responsabilité partagée

 

Le principe du travail collaboratif en entreprise est de mettre au même niveau tous les collaborateurs impliqués dans un même projet. La hiérarchie verticale disparaît au profit d’un management horizontal. Chaque praticien est libre de prendre des initiatives et de proposer ses idées pour faire avancer le projet, mais aussi pour améliorer son quotidien au travail. Les propositions sont ensuite validées par l’ensemble de l’équipe. La responsabilité n’est plus individuelle, elle est collective donc partagée. On responsabilise les praticiens et on les encourages à réfléchir et non plus seulement à exécuter leurs tâches.